FAQRechercherAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Caedmon Früller [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Caedmon Früller [Validé]   Lun 25 Juil - 23:37


Früller

Caedmon



~ Identité ~

Nom : Früller
Prénom : Caedmon
Surnom : Le cinglé, le boucher, le zombie...

Age : 30 ans
Date de naissance : 01/01

Sexe : Masculin
Race : Humain

Orientation sexuelle : Nécrophile (Il abuse des morts si vous avez pas compris)

~ Myrajh ~

Travail à Myrajh : Médecin extrêmement compétent
Depuis combien de temps est-il sur l'île : 2 ans.



~ Apparence ~

Physique : 1m83, à peine 65 kilog, on peut dire à l'évidence que Caedmon tient plus du squelette que de l'humain de base. Il mange pourtant à sa faim mais il a toujours eu énormément de mal à grossir. Il en ressent d'ailleurs très des lacunes physiques puisque son corps ne contient aucune matière grasse qui pourrait le faire endurer un effort. Son corps est tout en longueur.
Son teint de peau est plus que pâle, il a tous les attraits d'un mort en sursis et il est facile de voir ses os au niveau de sa colonne vertébrale ainsi que de ses épaules et de ses genoux.
Esthétiquement parlant, Caedmon a un visage plutôt disgracieux -déjà de part sa maigreur mais également parce qu'il a une peau laiteuse et des yeux trop grands pour son petit visage-, il a un oeil qui tombe plus que l'autre donnant parfois l'impression aux gens qui le regarde qu'il louche obstinément.
Par manque d'entretien volontaire de sa part, sa dentition est plus que médiocre et il ne serait pas étonnant qu'il ait quelques caries.
Autrement, il a les cheveux noirs [ne pas se fier à l'avatar bien sûr...] et longs.

Style vestimentaire : Etant donc très grand et très maigre, Caedmon a bien du mal à trouver chaussure à son pied. Il porte simplement des chemises blanches qu'il enfile discrètement dans des pantalons de lin noir et ajoute généralement un petit gilet noir par-dessus pour tenter de cacher cette effrayante maigreur. Ajoutez à cela une blouse blanche ou bordeaux selon son humeur et le voilà habillé.

[+] : Si il fait très chaud dehors, il se munira d'un couvre-chef noir, plutôt ample pour éviter tout coup de chaleur.

Signe particulier :
► Caedmon a d'importantes cicatrices sur les avant bras et sur les cuisses. Avant de tenter ses 'expériences' sur les autres, il les a tenté sur lui, conscient qu'il ferait du mal aux gens s'il les scarifiait sans leur demander leur avis. Se rendant vite compte de l'atroce douleur que lui procurait son inépuisable soif de curiosité sur son propre corps, il est vite passé à une tierce personne.
► Il a également une tâche de naissance dans le bas de ses reins qui pourrait faire penser à une sorte de nuage. Peut-être que sa mère buvait trop de ... rhum. Ou pas.



~ Psychologie ~

Caractère : Le trait de caractère qui caractérise le mieux notre ami le boucher, c'est bien évidemment : La Curiosité. Que serait notre Caedmon sans cette passion inaltérable qu'il voue à la science du corps humain depuis sa plus tendre enfance ? Même si pour cela, il a dû en arriver à tuer des gens, il faut reconnaître que c'est quelqu'un qui sait être très professionnel et qui ne se laisse pas repousser par des obstacles de quelque nature qu'ils soient. Il est avide de connaissances au point de ne perdre son temps que quelques heures par nuit (4 ou 5) pour un repos compensateur.
Physiquement parlant, à cause de sa maigreur, il se déplace toujours de façon très calme et ne s'énerve que très rarement pour éviter des sortes de crises de paniques.
Il a beaucoup de mal à lier contact avec d'autres personnes (peu importe le sexe) puisqu'il ne leur trouve d'intérêt que lorsqu'elles sont mortes. Il est finalement très timide en public et préfère rester seul.
Son séjour en prison a été un véritable calvaire pour lui et depuis il a très peur de mourir. Il est fasciné par la mort en soi mais terrorisé par sa propre mort.

Aime : La science, la chair, le sang, le silence et le noir.
Aime pas : Les bateaux, la prison, sa mort, sa famille, les animaux et les femmes.
Loisirs : Nécrophilie, autopsie.
Talents : Il ne sait pas :

► manier le sabre, soutenir une conversation intellectuelle, se faire reconnaître comme étant quelqu'un de normal, avoir une relation stable avec une femme ni considérer ses parents autrement que comme de simples géniteurs mais il sait :

► user de sa morbide prestance pour obtenir les faveurs d'une femme sans scrupules, juger les gens pour trouver leur point faible, reconnaître des menteurs quand il en voit, soigner les gens de façon honnête et efficace et il sait qu'il reste encore bon nombres de choses et de créatures dans ce monde dont il ignore l'existence.



~ Sociabilité ~

Famille :

Melvin Früller : Aristocrate de bonne famille, Melvin a toujours été quelqu'un de respecté et d'écouté. Il savait user de son argent et de son charisme pour tenter d'arriver à ses fins, même si elles étaient peu louables. Il a accepté de donner un fils à sa femme par simple générosité malsaine mais ne s'est jamais impliqué dans son éducation. Lorsqu'il a comprit que son fils lui attirerait plus de problèmes que de récompenses, il a préféré tirer un trait sur lui.

Birgit Früller : Femme riche mais plutôt soumise, elle n'a jamais fait partie des bas fonds de la société de l'époque. Pas forcément dirigeante ou leader de quoique ce soit pour autant, c'était une femme avec une poigne de fer qui a tout tenté pour élever un fils sadique et déséquilibré avant de comprendre qu'il était trop tard pour lui.

Amis : Il n'en aucun.
Collègues : Aucun.
Ennemis : Mmh... En Allemagne ? tout le monde. Sur Myrajh ? Pour l'instant, personne.
Amour : Aucun.



~ Histoire ~


10 ans avant Myrajh

- Ahem... et bien euh, il va de soi que... qu'en dîtes-vous mon cher ?

Le juge -enfin ce qui faisait office de chef dans cette minable assemblée- se tourna vers un de ses acolytes avec leurs horribles perruques blanches toutes gondolées qui les fait ressembler à des ombrelles. Pour ainsi dire, il était davantage gras, gros, arrogant et incompétent que juge. Il n'avait que faire de la situation actuelle et n'avait aucune idée de la marche à suivre. Il déléguait toutes ses tâches à ses larbins qui prenaient cette perche comme une future proposition de promotion. Au Diable les hommes de pouvoir.
Caedmon resta coi, immobile, dans l'attente de la sentence... qui fut un peu trop rude d'ailleurs, selon lui. Il s'était attendu à plus de clémence de la part d'un homme qui vit dans cette ville depuis tant d'années.

- Il serait bon de mettre ce scélérat sous verrous pendant plusieurs années. La populace est terrorisée à l'idée d'être découpée en rondelles au moindre croisement peu éclairé. La situation est dramatique !

Ainsi soit-il. Caedmon n'avait que 18 ans mais il venait d'être condamné à 10 longues années de prison dans l'un des 'somptueux' cachots aux abords de Berlin. Il ne se contenta que de sourire face à cette hache qui venait de lui trancher la main fatalement. 10 ans, c'était long. Sa jeunesse serait passée mais sa curiosité et son intelligence n'en serait que décuplée lorsqu'il ressortira. Ils ne faisaient que remettre l'horreur à plus tard.

20 ans avant Myrajh

- Fascinant...

C'était le constat simplet et terrorisant que venait de faire Caedmon après avoir éventré leur petit animal de compagnie. Le petit chien était passé là et il n'y repassera plus. Trifouillant les entrailles, écartant les os et étudiant chaque petite parcelle de chair ou d'organes qu'il trouvait dans ce petit corps encore chaud, Caedmon se délectait de sa découverte.
Lorsque ses parents se rendirent compte de cette boucherie, ils tentèrent aussitôt de camoufler cette horreur et punirent Caed' pour son incorrection. Jamais ils ne pensèrent plus loin que le bout de leur nez, jamais ils ne prirent la peine d'emmener leur fils voir un éminent médecin de l'époque pour lui ausculter le cerveau. Il aurait sans nul doute découvert une pathologie extrêmement avancée de déséquilibré mental. Un fou furieux psychopathe impossible à contrôler et insatiable. Mais ils n'en firent rien laissant là un futur boucher en liberté.
Son enfance avait pourtant été bercée dans la douceur, la richesse et la réussite mais on ne choisit pas sa famille.

15 ans avant Myrajh

Alors âgé de 15 ans, Caedmon était appuyé, dos contre le chambranle d'une porte usée par le temps. Le genou replié, il attendait sagement qu'une bonne occasion se présente. Il ne savait pas vraiment ce qu'il recherchait mais il attendait, patiemment. Les passants le dévisageaient goulûment tentant à la fois d'éviter et de cerner ce regard avide de quelque chose qui les scrutait. Personne n'était venu lui adresser la parole. Même lui d'ailleurs ne prenait pas la peine de répondre aux questions. Le monde dans lequel il était né avait beaucoup trop de lacunes pour lui. Sa tête était remplie de questions dont il ne connaissait pas la réponse. Il avait envie de savoir de quoi un être humain était fait et comment fonctionnait toutes ces choses qui les faisaient vivre. Il devait vérifier de ses yeux.

Il jeta son dévolu sur un poivrot ivre mort dans la rue. Il ne fit aucun geste ni ne prononça aucune parole lorsque Caedmon enfonça son couteau dans son bas-ventre. Heureusement pour lui, il avait déjà rendu l'âme, se rendant au pays des morts sans souffrances inutiles.
Les longues minutes qui s'en suivirent furent exaltantes pour Caedmon. Il découvrit des choses qu'il ne soupçonnait pas, éludait certaines autres et tentaient d'en comprendre le principe. Il dévorait cette connaissance qu'il accumulait de façon plutôt unique. Tâché de sang de la tête aux pieds, il ne prêtait aucune attention particulière à la surveillance des environs pour éviter d'être pris sur le fait. La chance était avec lui. Il ne lui était arrivé aucun mal depuis sa naissance. Ses parents le choyaient beaucoup trop, et préférait rester aveugles plutôt que de voir leur 'tendre' enfant mal tourner.

11 ans avant Myrajh

Une femme. Esseulée, victime parfaite, incapable de se débattre contre lui.
Le guet-apens ne se passa pas du tout comme prévu. Caedmon avait réussi à se procurer une sorte de petit couteau en pointe appelé savamment "scalpel" par quelques illuminés d'ici. Sa pénétration dans la chair était encore plus jouissif que l'acte de pénétration sexuelle. Il y avait de longues années qu'il n'avait pas touché une femme de cette façon. C'était tellement plus intime.
Quelques femmes lubriques et en manque d'action avaient tenté de le séduire, oubliant son incapacité à laisser les gens en vie, se fixant seulement sur la richesse qu'il posséderait lorsque ses géniteurs seraient morts. Ils les usait, en abusait mais les jetait tout aussitôt ne trouvant aucune joie dans l'acte sexuel, s'ennuyant à mourir en parcourant les courbes généreuses de ses dames et se sentant surtout obsédé par l'envie démesurée de leur ouvrir les veines unes par unes pour laisser couler ce sang si rougeoyant.
La pénétration du scalpel dans la hanche de cette femme qui hurla à la mort en sentant la vie lui être arrachée lui procura un plaisir qu'il eut du mal à décrire. Son caleçon en fut sûrement retourné lui aussi. Il resta immobile un instant avant de recommencer, encore et encore... 23 fois en tout avant de comprendre que lorsque la victime était morte, le plaisir en était amoindri. Mais rien n'était perdu. Il avait encore le temps de découvrir ce qui était différent dans l'anatomie d'une femme.

Hélas, rien ne se passa comme il l'avait espéré. Il venait à peine d'entamer son autopsie qu'une nuée de 'soldats' se jetèrent sur lui, l’assommant à coups de gourdins ou de tout autres objets à leur portée.
Le réveil fut légèrement douloureux et ce fut là qu'il comprit qu'il allait bientôt être jugé.

En route pour Myrajh

- Vous avez purgé votre peine sans heurts même si certains prisonniers ont disparu de manière un peu trop ... spontanée. Quoiqu'il en soit, vous êtes libre.

Caedmon ne lui répondit pas. Il se contenta de sourire, tout en hochant la tête en guise de remerciement. Il avait eut 10 longues années pour réfléchir à ce qu'allait être sa vie désormais. Il avait accumulé tant qu'assez de connaissances pour ne plus avoir à tuer de gens mais il devait tout de même continuer ses recherches sans être embêté. Il devait le faire d'une façon légale. Il allait devenir médecin. Il en fallait peu à cette époque pour pouvoir être déclaré capable d’exercer. Il savait manier le scalpel comme personne et ferait vite partie des murs.

- Attendez ! Pas si vite, mon gaillard. Dois-je prévenir vos parents de votre sortie ?

Caedmon venait de fêter ses 28 ans. Ca faisait largement plus de 10 ans qu'il n'avait pas vu ni entendu parler de ses parents. Il ne les avait jamais porté dans son coeur mais n'avait jamais non plus attenté à leur vie. Il se contentait de les laisser en vie, c'était déjà un geste très affectueux de sa part.

- Ils sont morts. Donc... non.
- Une dernière chose... Vous êtes libre, soit, mais le Juge a émit une nouvelle restriction quant à votre séjour ici. Vous n'êtes plus autorisé à vivre en Allemagne. Vous devez quitter le continent. Allez n'importe où mais pas ici. Ce pays n'est plus le vôtre.

Hé bien, en voilà d'un changement. Lui qui était encore à se demander comment il pourrait exercer son métier sans être inquiété de sa réputation horrible ici, voilà qu'on lui proposait carrément de s'exiler. C'était impeccable. Il ne répondit rien une fois de plus et partit aussitôt vers un des ports les plus proches. Il n'avait rien, aucun baluchon, aucune vivre, et peu d'argent sur lui, il se faisait plus rare de croiser des riches que des pauvres.
Il vola discrètement quelques vêtements qui lui tapèrent à l'oeil à l'une des échoppes qui jouxtaient le port et embarqua aussitôt sur un navire de marchandises dont il ignorait la destination. Il donna les quelques pièces d'or qu'il possédait pour être 'autorisé' à rester sur le bateau sans qu'on lui pose de questions et il quitta l'Allemagne sans se retourner. Allemagne ou autre, quelle importance ? Ce qui comptait, c'était la chair, le sang, la vie, la mort.

Il débarque sur Myrajh parmi plusieurs marchands qui lui indiquèrent le discret centre-ville. Cette île était malfamée, plutôt pauvre au premier abord et elle ruisselait de coins parfaits pour assassiner quelques gras cochons ivrognes. Il s'y plaisait déjà à dire vrai.
Il se renseigna rapidement sur la possibilité de devenir médecin de cette île en voie de développement et toutes les formalités se firent rapidement. Apparemment, les dirigeants d'ici étaient très peu regardants. Ils ne lui demandèrent rien mais lui assurèrent qu'il ne manquerait pas de boulot avec toute la flopée de cadavres et de victimes qu'ils avaient sur les bras depuis plusieurs mois. Soit.

Sa vie à Myrajh

2 ans tout juste. 2 ans qu'il traînait son vil squelette parmi les habitants toujours plus nombreux de la petite bourgade. Il s'était fait un nom sûrement et n'avait tué personne depuis son séjour en prison. Il avait rapidement comprit qu'il ne pourrait pas exercer son passionnant métier en prison et se contentait donc de décortiquer les cadavres qui arrivaient chez lui ou encore de tenter quelques expériences sur des victimes qui ignoraient tout de la science à cette époque. Il s'en sortait pas mal. Il lui était bien sûr arrivé de couper un ou deux doigts par un malencontreux hasard, mais les concernés étaient tellement ivres qu'ils croyaient être arrivés comme ça.

Cependant depuis qu'il était arrivé à Myrajh, il avait remarqué une chose. Passionnante, palpitante et enrichissante pour ainsi dire. De nombreuses personnes venaient le voir pour soigner des blessures quasiment similaires à chaque fois. Des sortes de morsures dont il ignorait la provenance. Peu de ses personnes osaient lui raconter ce qui s'était passé mais il entendait parfois des rumeurs sur des suceurs de sang, des vampires.
Il n'en avait jamais vu, et avait bien du mal à en accepter l'existence mais il mettait tout de même un point d'honneur à vider de leur sang, les morts fraîchement arrivés et à conserver tout ça dans son arrière boutique. On ne sait jamais, il pourrait peut-être marchander avec ces monstres... étranges.

~ Hors Rpg ~

Toi : ton nom/surnom : Grell
Depuis combien de temps fais-tu du RPG : Ouch, je compte plus.
Ton niveau : Good.
Ta disponibilité pour le forum : I'm here, that's all.
Comment as-tu connu Myrajh ? : Héhé...




Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Caedmon Früller [Validé]   Jeu 28 Juil - 22:54

Bien.

Cette fiche est terminée... selon moi.
Revenir en haut Aller en bas
Gwindel Nicholas

Dragon du vieux Continent

Dragon du vieux Continent
avatar

Nombre de messages : 893
Age : 31
Age du personnage : 327 ans et toutes ses dents ! Dont deux plus grandes.
Date d'inscription : 15/07/2011

ID Card
Liste des RPG en cours:
Relations du personnage:


MessageSujet: Re: Caedmon Früller [Validé]   Ven 29 Juil - 23:19

Hé bien cette fiche est validée selon moi.

Encore un taré à Myrajh.
Tu veux qu'on te retouche l'avatar pour la couleur des cheveux?

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleachweb.com/
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Caedmon Früller [Validé]   Sam 30 Juil - 0:38

Merci beaucoup pour la validation.

Pour la couleur des cheveux, c'est avec plaisir que je vous laisse tenter quelque chose sur l'avatar et sur la sign' (faisons les choses bien hein).
Si c'est trop 'chiant' à faire, je m'en passerais, suffit juste de rester réaliste dans le rp.
Revenir en haut Aller en bas
Gwindel Nicholas

Dragon du vieux Continent

Dragon du vieux Continent
avatar

Nombre de messages : 893
Age : 31
Age du personnage : 327 ans et toutes ses dents ! Dont deux plus grandes.
Date d'inscription : 15/07/2011

ID Card
Liste des RPG en cours:
Relations du personnage:


MessageSujet: Re: Caedmon Früller [Validé]   Sam 30 Juil - 1:09

J'ai pas mal bossé sur photoshop et mon autre site aujourd'hui mais je te promet d'essayer de le faire bientôt~
Bosser sur une image de Grell ça me changera et ça ne sera qu'en bien !

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleachweb.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Caedmon Früller [Validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Caedmon Früller [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myrajh  :: Généralités :: 
Recensement de Myrajh
 :: 
Citadins
-