FAQRechercherAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Leona Cassiani [Validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leona Cassiani

A New Type of Innocence

 A New Type of Innocence
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/05/2012


MessageSujet: Leona Cassiani [Validée]   Mer 30 Mai - 20:25


Cassiani

Leona



~ Identité ~

Nom : Cassiani
Prénom : Leona
Surnom : //

Age : 31 ans
Date de naissance : 12 avril

Sexe : Féminin
Race : Humaine

Orientation sexuelle : Hétérosexuelle

~ Myrajh ~

Travail à Myrajh : Prostituée
Depuis combien de temps est-il sur l'île : Toujours



~ Apparence ~

Physique : Leona n’est ni très grande, ni très petite. Du haut de son mètre 75, elle est petite à côté d’un homme, mais dans la moyenne pour une femme. Là où elle est plus petite sans doute, c’est au niveau de la taille, pesant au maximum 50 kilos. Ses seules rondeurs sont celles de sa poitrine, et elles n’ont rien de notable. Quant à ses hanches, elles sont si minces qu’on la croirait parfois sur le point de se rompre. Son visage possède les traits des mulâtres, entre deux eaux. Elle n’est ni noire ni blanche : elle n’est pas grand-chose aux yeux des autres citoyens. Au centre de ce visage se situent deux grands yeux verts qui la différencient de sa famille maternelle, où tout le monde a les yeux noirs comme le charbon. Ce visage s’encadre d’une lourde chevelure, soyeuse.
Style vestimentaire : Elle a toujours adopté, depuis qu’elle s’est affranchie, le style vestimentaire des communautés de voyageurs, les gitans. Elle leur trouve ce petit quelque chose de vivant qui semble bien coller à sa propre personnalité. Et puis, les jupes volantes sont si fascinantes à faire tournoyer, non ?
Signe particulier : Sur l’épaule droite, elle possède la marque de son ancien propriétaire, une flamme et un soleil. Pour prouver qu’elle a gagné sa liberté, elle traîne toujours avec elle la lettre signée par cet homme. Elle possède aussi plusieurs cicatrices, vestiges de vieilles punitions.



~ Psychologie ~

Caractère : Il ne semble pas y avoir une once de noirceur dans cette jeune femme, et ce pour quiconque la rencontre ou la connait depuis longtemps. C’est bien simple : en dehors de ses activités un peu louches pour gagner sa vie, Leona n’a pas la moindre mauvaise action à se reprocher. On la connait pour son dynamisme et son optimisme légendaire, toujours à tirer le bon grain de l’ivraie et à tirer sa carte du jeu. Pourquoi devrait-elle broyer du noir alors que sa situation, bien que peu enviable, est loin d’être la pire ? Elle ne s’offusque jamais de rien : les commentaires à l’égard de sa race coulent sur elle sans l’affecter et c’est sans agacement aucun qu’elle sortira, chaque fois qu’on le lui demande, plusieurs fois par jour, la preuve qu’elle a été libérée de sa condition d’esclave. Elle n’est pas non plus impressionnable : il en faut beaucoup pour l’effrayer. Selon ses dires moqueurs, « il n’y a pas de peur plus grande que celle de présenter à son maître une soupe froide … et trop salée. » Ce sont toutes ces petites choses qui font de Leona ce qu’elle est aujourd’hui, tout ce par quoi elle est passée, et tout ce par quoi elle aspire à passer.
Aime : Le chant des marins, dans le port. Elle adore s’y installer, un peu en retrait, et rêvasser. Parfois elle répond à leurs chants dans le lointain. Elle aime aussi beaucoup l’air salin de cet endroit. Elle est très attachée à sa famille, et se réjouit chaque fois que des nouvelles lui parviennent.
Aime pas : Le mensonge. Oh, ceux des autres la dérangent peu. Ce qu’elle n’aime pas, c’est de se voir, elle-même, obligée à mentir. C’est ce qu’elle fait envers sa famille. Première de toutes à être affranchie, elle ne veut pas laisser savoir à sa mère qu’elle vend son corps pour vivre, est dédaignée par les bons partis et ne gagne même pas de quoi se payer un logement décent. À la place, elle leur fait croire qu’elle est mariée à un commerçant et habite un grand domaine sur la côté de l’île. Elle n’aime pas ce sentiment de honte qui l’habite chaque fois qu’elle leur écrit.
Loisirs : Elle passe le plus clair de son temps à travailler, mais son temps libre, elle le passe au port, à attendre dieu seul sait quoi, à chanter et accueillir les marins qui mettent pied à terre pour la première depuis de longues semaines parfois.
Talents : Elle a une voix magnifique, claire et profonde à la fois.



~ Sociabilité ~

Famille : La famille de Leona est très grande, et toute la propriété du même homme. Elle a passé les 25 premières années de sa vie dans le domaine d’un maître, entourée de sa mère, sa grand-mère et d’une multitude de frères et de sœurs. Elle est la seule mulâtre du lot, née après la mort du père des autres, enfantée probablement par un membre de la famille du maître, ou un des rares serviteurs blancs. Peu lui importe.
Amis : Comme tout le monde le sait, Leona s’entend bien avec tout le monde, ne cherche de poux à personne. Toutefois, le nombre de ses amis est assez limité, tout simplement parce que le racisme transmis de pères en fils empêche les bonnes familles blanches de vouloir se lier à une femme comme Leona.
Collègues : Les autres femmes du bordel sont probablement les personnes avec lesquelles elle échange le plus, qui acceptent le plus volontiers sa compagnie. (sans compter les clients, évidemment)
Ennemis : Si personne sur l’île ne se dit prêt à se lier d’amitié avec elle, on peut en dire autant de ce côté-ci : qui voudrait être l’ennemi d’une jeune femme aussi ouverte et serviable, et aimante que Leona ?
Amour : Le cœur de cette jeune femme est voué tout entier à un seul homme, à l’attente. Et cela est tant mieux, parce qu’aucun homme ne semble vouloir d’elle comme épouse. Elle n’est plus pure depuis longtemps, et elle n’est plus si jeune …


~ Histoire ~


Leona est née dans une cage. Mais pas une cage dorée. La cage était trop petite pour ce qu’elle contenait, mal entretenue, et bien loin d’être propre. Ses barreaux tenaient plus du fer que de l’or, et personne n’aurait pu avoir l’audace de tenter de lui faire croire qu’elle était bien née. Et pourtant ,cette enfant pétillante, à l’étroit dans une chambre commune abritant une famille complète trouvait amplement de quoi s’épanouir. Dans toutes ses tâches, sa mère la portait sur son dos, ou alors ses frères ou ses sœurs s’en chargeaient. Elle prenait goût à tout ce qu’elle voyait et, voulant aider très vite, faisait souvent prendre du retard à tout le monde. Mais avec son grand sourire et ses yeux rieurs, personne n’aurait pensé à lui tenir rigueur des coups de fouet reçus par sa faute.

Les années passèrent, et malgré son environnement malsain, la jeune fille s’évanouit. Il faut dire que sa famille n’était pas non plus du genre à s’asseoir et broyer du noir. Tout le monde trouvait toujours à s’occuper, tout le monde trouvait à rire, même dans les pires situations, et tout le monde prenait soin des autres. Quand quelqu’un était malade, on répartissait sa tâche entre les autres membres de la famille pour qu’aucun retard ne soit pris. Et puis le maître n’était pas si mauvais. Dur, certes, mais personne de la famille n’Aurait pu dire qu’il était cruel, ou injuste.

Loin de l’être en effet, car le jour où il épousa sa seconde femme, il affirma être tellement heureux qu’il était prêt à affranchir un de ses esclaves : celui qui, dans les dix jours suivants, se montrerait le plus appliqué, le plus utile. On s’empressa auprès de lui, on répondit à ses caprices et ceux de sa nouvelle femme avant même que les désirs ne soient émis. La maison n’avait jamais bourdonné d’autant de vie.

Personne ne fut surpris quand, dix jours plus tard, Leona fut choisie par le patron pour gagner sa liberté. Personne sauf elle-même qui, après tout, n’avait rien fait de plus que d’ordinaire. Personne des siens ne lui en tint non plus rigueur. Le jour de son départ du domaine, sa grand-mère lui dit qu’elle était celle qui avait le plus de chance de pouvoir faire une belle vie, dans le vrai monde, et qui mettrait le plus à profit sa liberté. Leona quitta l’endroit où elle était née et avait passé sa vie, non sans avoir baisé les joues de celui à qui elle devait cette nouvelle liberté.

Tout l’émerveillait. Le marché n’avait plus la même odeur maintenant qu’elle était libre de s’y rendre seule, et quand elle le voulait. Les couleurs semblaient toutes plus vives, plus belles. Elle se promena longuement, incertaine de l’endroit où elle devait se rendre, distribuant des sourires à tous ceux qu’elle croisait. C’est une mélodie mélancolique qui l’attira au port cette fameuse nuit. Le regretta-t-elle un instant ? Jamais. Ce chant de marins remplissant des caisses et préparant le départ du lendemain matin lui semblait la plus belle chose du monde.

C’est la tête pleine de cette musique qu’elle fut prise dans l’ombre par un homme dont elle ne vit pas le visage, mais dont elle n’oublia jamais les mains. Ces mains qui l’avaient touchée comme aucun homme ne l’avait jamais fait avant. Ces mains qui lui avaient arraché des plaintes étouffées par leurs caresses. Ces grandes mains, fermes, douces. Elle se les rappelle parfaitement. Elle remit de l’ordre dans ses jupons, confuse, et erra un peu dans la ville avant de se trouver une chambre où passer la nuit.

À 26 ans, Leona avait connu bien d’autres hommes. Son maître, les amis de celui-ci, les hommes de sa famille, d’autres esclaves. Mais jamais au grand jamais elle n’en avait connu un comme celui-là. Et il fallait qu’elle ignore son nom. Que la seule chose qu’elle connaisse de lui soient ses mains. Pendant plusieurs jours où elle s’appliqua à se trouver une condition et à voir des portes se fermer devant elle, elle chercha un moyen de retrouver cet homme. Rien ne lui venait. Pas de nom, pas de visage. Même sa taille lui était inconnue, bien qu’elle en ait une petite idée. Elle devait le retrouver, un jour où l’autre.

C’est en passant devant le bordel réputé de l’île que quelque chose lui traversa l’esprit. Cet homme était sans doute un marin. Et que faisaient les marins lorsqu’ils descendaient à terre ? Ils buvaient, certes. Mais ils cherchaient des femmes avec qui combler la solitude le temps d’une nuit. Elle avait plus de chance de le revoir dans ce genre d’endroit que n’importe où ailleurs, elle en était certaine. Il suffisait, elle en était persuadée, que ces mains ne se reposent sur elle pour qu’elle le reconnaisse.

C’est à ce moment que la vie libre dont sa famille avait rêvé devint une vie de prostituée, qu’elle voulait à tout prix leur cacher. Que penseraient-ils s’ils savaient ? Mais en dehors de ce détail, Leona ne se trouve pas à plaindre. Elle passe le plus clair de son temps au bordel, ou dans le port, engageant la conversation avec tout le monde et les charmant par son humour et sa façon de voir la vie. Beaucoup sur l’île doivent déjà l’avoir entendu déclarer « Si un jour vous rencontrez un homme se vantant d’avoir violé une mulâtresse dans le port de Myrajh il y a cinq ans, passez-lui le message que Leona Cassiani l’attend pour lui passer la bague au doigt! » avant d’éclater de son rire si communicatif et de renverser la tête en arrière.

~ Hors Rpg ~

Toi : ton nom/surnom : Pied de Bitch, ou Kyle, ou Le Pied
Depuis combien de temps fais-tu du RPG : Trop longtemps. X)
Ton niveau : Je dirais bon … c’est le temps qui manque. Du coup j’ai baissé la longueur de mes réponses pour pouvoir répondre plus rapidement.
Ta disponibilité pour le forum : Je peux passer tous les jours, poster en rp c’est une autre paire de manches.
Comment as-tu connu Myrajh ? : J’ai lancé une recherche sur La Communauté des Admins, parce que je voulais trouver un endroit où jouer ce personnage. On m’a conseillé trois options, mais c’est Myrajh qui m’a charmé.







Dernière édition par Leona Cassiani le Jeu 31 Mai - 6:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alessandro I. Castellano

L'Hidalgo de Castille

L'Hidalgo de Castille
avatar

Nombre de messages : 182
Age du personnage : 34 ans, yep.
Bateau/Equipage : The Headless Elizabeth
Le mot de la fin : à la planche et plus vite que ça !
Date d'inscription : 25/09/2011

ID Card
Liste des RPG en cours:
Relations du personnage:


MessageSujet: Re: Leona Cassiani [Validée]   Mer 30 Mai - 21:24

Bienvenue Bonita !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leona Cassiani

A New Type of Innocence

 A New Type of Innocence
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/05/2012


MessageSujet: Re: Leona Cassiani [Validée]   Jeu 31 Mai - 6:12

Merci, jeune homme. ^^

Je crois bien avoir terminé. Si vous trouvez la fin de l'histoire pas bonne, dîtes-le moi. (ça et si quelque chose d'autre cloche) J'ai toujours l'impression de rater mes fins.

/l'histoire du mec qui sait pas conclure/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narsèç Shernay

Traquenar-Sèç

Traquenar-Sèç
avatar

Nombre de messages : 829
Age du personnage : 34 ans
Bateau/Equipage : Le phare
Le mot de la fin : à On ?
Date d'inscription : 13/07/2010


MessageSujet: Re: Leona Cassiani [Validée]   Ven 1 Juin - 23:01

Je connais pas la communauté des admins, mais c'est gentil de nous recommander.

Alors alors... pense à faire ta demande de rang dans le topic, ça permettra d'y voir plus clair.

Ensuite, je m'en excuse platement, mais j'ai pas du tout le temps de lire des fiches jusqu'à la fin de la semaine prochaine, donc tu peux à jouer à condition que tu fasses ta demande de rang, et je verrai le reste dès que possible, je t'informerais s'il y a un soucis.
Pardon des délais, période de partiels oblige.

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leona Cassiani

A New Type of Innocence

 A New Type of Innocence
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/05/2012


MessageSujet: Re: Leona Cassiani [Validée]   Sam 2 Juin - 0:41

C'est comme une semi-validation, si je comprends bien ? xD
Je vais faire ma demande de rang. Je vais attendre pour le reste. ^^
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narsèç Shernay

Traquenar-Sèç

Traquenar-Sèç
avatar

Nombre de messages : 829
Age du personnage : 34 ans
Bateau/Equipage : Le phare
Le mot de la fin : à On ?
Date d'inscription : 13/07/2010


MessageSujet: Re: Leona Cassiani [Validée]   Sam 2 Juin - 11:05

C'est une semi-validation si tu veux oui.

Je veux juste pas t'empêcher de pouvoir jouer alors que je pourrai pas valider la fiche tout de suite donc tu peux poster. Après tu fais comme tu as envie =)

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leona Cassiani

A New Type of Innocence

 A New Type of Innocence
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/05/2012


MessageSujet: Re: Leona Cassiani [Validée]   Sam 2 Juin - 12:31

Yeah ! :D

Merci beaucoup, grand maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narsèç Shernay

Traquenar-Sèç

Traquenar-Sèç
avatar

Nombre de messages : 829
Age du personnage : 34 ans
Bateau/Equipage : Le phare
Le mot de la fin : à On ?
Date d'inscription : 13/07/2010


MessageSujet: Re: Leona Cassiani [Validée]   Mer 4 Juil - 18:57

Hop, validé complète, désolée pour le délais beaucoup plus long que prévu (entre temps y'a eu un déménagement, un boulot qui se commence, c'est toujours comme ça quoi...)

En tout cas tout est bon =)

ps : ah oui y'a ça qui m'a fait rire :
Citation :
Les années passèrent, et malgré son environnement malsain, la jeune fille s’évanouit

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leona Cassiani

A New Type of Innocence

 A New Type of Innocence
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 30/05/2012


MessageSujet: Re: Leona Cassiani [Validée]   Mer 4 Juil - 19:00

Oups. x) C'est un lapsus magnifique ... j'ai envie de le laisser en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narsèç Shernay

Traquenar-Sèç

Traquenar-Sèç
avatar

Nombre de messages : 829
Age du personnage : 34 ans
Bateau/Equipage : Le phare
Le mot de la fin : à On ?
Date d'inscription : 13/07/2010


MessageSujet: Re: Leona Cassiani [Validée]   Mer 4 Juil - 19:06

Tu peux si tu veux, moi ça me dérange pas x)

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Leona Cassiani [Validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Leona Cassiani [Validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myrajh  :: Généralités :: 
Recensement de Myrajh
 :: 
Citadins
-