FAQRechercherAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hendrick de Hooch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hendrick de Hooch

De omni re scibili

De omni re scibili
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 30/09/2012


MessageSujet: Hendrick de Hooch   Dim 30 Sep - 4:57


Nom

Prénom



~ Identité ~

Nom : Hooch (de)
Prénom : Hendrick
Surnom : le Hollandais

Age : 113 ans
Date de naissance : ?

Sexe : Masculin
Race : Vampire

Orientation sexuelle : Secondaire

~ Corsaire ~

Spécialisation : Attaque des navires espagnols et anglais, chasseur de trésor.
Nom du bateau : Zeven Provinciën.
Grade : Amiral.
Depuis combien de temps : Le temps nécessaire pour un fût de canon de refroidir.



~ Apparence ~

Physique : Hendrick arbore les cheveux clairs et les yeux bleus des gens du nord. Cheveux courts nécessitant peu d'entretien. On dit que les Pays-Bas fournissent une meilleure alimentation, plus riche et plus variée, que les autres pays européens. Peut-être faut-il y voir là la raison à sa silhouette bien équilibrée atteignant une taille respectable d'un mètre 77 pour 70 kilos. Menant une vie aventureuse et prenant sa tâche d'Amiral très à cœur, il va de soit qu'il n'a rien non plus d'un homme bouffi ou paresseux. Comme probablement tous les hommes ayant choisi la guerre comme métier, il affiche une musculature complète, bien qu'il prenne également soin (ou tâche de le faire) de son corps et plus particulièrement de ses mains.
Style vestimentaire : Homme disposant d'une certaine aisance grâce aux « généreux dons » des Espagnols, il a appris à aimer un certain luxe sans pour autant virer dans l'outrancier étalage de sa richesse. Il porte donc le plus souvent ces pantalons clairs et ces manteaux larges aux gros boutons mais évite les fils d'or. Il suit la mode de son temps et cède donc aux froufrous lorsque les occasions le demandent. Il peut aussi porter un tricorne mais d'une manière générale, ses couleurs restent toujours dans le clair.
Signe particulier : Il porte autour de son cou une croix... Parfois, il y adjoint un chapelet mais il lui arrive aussi de l'enrouler autour de son bras droit pour faire tourner les petites boules plus facilement entre ses doigts.



~ Psychologie ~

Caractère : Ce qui intéresse particulièrement Hendrick, c'est la connaissance. La connaissance sous toutes ses formes, bien qu'il ait une prédilection pour les mathématiques, la philosophie, l'alchimie , la théologie, la linguistique, la résolution des énigmes... Comme beaucoup de personnes plus intéressées par les choses de l'esprit que de la matière, il est donc d'un tempérament calme et mesuré, évitant de perdre le contrôle de soi. Cet amour de l'étude le pousse aussi à une certaine solitude bien qu'il sache se montrer très civil dans ses relations sociales. Jugeant que son autorité va de soit, il tâche de ne pas se montrer autoritaire et désagréable aussi longtemps que l'on ne remet pas en cause sa prééminence. Dans le cas contraire, c'est s'exposer à des colères froides.
Déterminé et calculateur, il a une idée très claire du but qu'il poursuit et ne tient pas à ce qu'on se mette en travers de son chemin, par exemple lors de la quête d'un trésor.
Son vampirisme étant dans tout cela pour lui un simple moyen de continuer éternellement ses recherches, il n'a pas acquis de complexe de supériorité particulièrement marquant face aux humains, du moins pas lié à une idée de race. Tout au plus se montre-t-il hautain avec les gens qu'il ne juge pas digne de son intelligence. De sa nature humaine, il garde une profonde religiosité qui se heurte néanmoins à une forme d'agnosticisme dérangeant pour lui : ne pouvoir être sûr de Dieu le pousse paradoxalement à la pratique d'une foi rigide quoique relativement personnelle, comme s'il continuait d'espérer un signe lui permettant de trouver une réponse claire à ce sujet.
Aime : Les livres, les sages, les antiquités, l'escrime.
Aime pas : Les imbéciles, les Espagnols, l'Église catholique, les armes à feu.
Loisirs : Les études, laisser traîner ses oreilles à l'écoute de rumeurs diverses pouvant le mettre sur la piste d'une chasse aux trésors, notamment si le trésor en question est constitué d'une relique aux vertus surnaturelles.
Talents : Incorrigible bretteur, parle plusieurs langues.



~ Sociabilité ~

Famille : La famille Hooch est toujours établie dans les Provinces-Unies où elle s'occupe de commerce et de politique. Néanmoins, elle pense que Hendrick est mort depuis longtemps (quoi de plus normal ?) et ce lointain oncle disparut il y a des dizaines d'années est complètement oublié. Hendrick de son côté n'a jamais cherché à être en contact avec sa famille.
Amis :
Collègues :
Ennemis :
Amour : Aucun connu, aucun qui ne se manifeste


~ Histoire ~


Hendrick de Hoock est né dans une famille originaire de la province de Hollande il y a déjà plusieurs vies d'hommes de cette époque-là, dans une famille citadine. Le père, artisan de la soie, cherchait à développer ses activités. Hendrick, loin d'être le premier né, passait plutôt par-dessus la tête de ses parents qui avaient d'autres choses à faire que de s'occuper d'un énième enfant. Néanmoins, le temps passa et le jeune garçon fit preuve d'une curiosité remarqué par le pasteur du coin qui se proposa pour son éducation, voyant là un potentiel clerc. C'est ainsi qu'Hendrick eut l'occasion d'apprendre à lire et à écrire. Se montrant brillant dans ses études, il eut l'occasion de les continuer grâce au soutien du pasteur qui parvint à le faire entrer dans la famille d'un membre des États généraux de Hollande comme secrétaire, à l'âge de 17 ans. Là, il peut y poursuivre son éducation pour finalement, grâce à la protection de son mentor, entrer à l'Université de Leyde, où il étudia le Droit et la médecine. Dès lors, sa soif de connaissance ne fit qu'aller de plus en plus loin et il choisit de partir à Paris pour intégrer l'université de la Sorbonne. À 30 ans finalement, il revint près de son père et choisit de développer les affaires familiales. Disposant à présent de la meilleure éducation parmi la fratrie, il parvint à imposer ses points de vue et à apporter à la famille une certaine prospérité.

L'argent n'était pour lui qu'un moyen, la fin étant d'acquérir des manuscrits hors de prix ou des antiquités pouvant délivrer des secrets anciens oubliés de tous. Néanmoins, il acquit très tôt une espèce de sentiment d'urgence : la vie lui semblait rapidement bien trop courte pour tout le savoir qu'il y avait à acquérir en ce monde. La disparition en l'espace de quelques années de ses parents et de certains de ses frères, par mort, accident ou épidémie, renforça chez lui cette crainte de la mort. Ce n'était pas la mort en soi qui le dérangeait, mais plutôt l'idée qu'elle le prît au milieu de ses recherches, alors qu'il aurait encore tant à découvrir.
Ce fut donc à cette époque qu'il commença à s'intéresser à l'alchimie et d'autres sciences occultes, en quête de cette vieille chimère de l'homme : l'immortalité.
Ses recherches le menèrent dans différents coins de l'Europe, ce qui lui permit d'entrer directement au contact de l'intolérance grandissante en matière religieuse dans le Royaume de France, celui d'Espagne, ou encore ceux d'Italie. Sa chère province natale n'était d'ailleurs pas à l'abri de troubles fomentés par les Espagnols qui souhaitaient regagner leur contrôle sur les Pays-Bas, aidés par les forces papales. Ce fut à cette époque que Hendrick commença à développer un ferme attachement pour son pays, avec pour corollaire une haine profonde pour les Espagnols et leurs alliés éventuels. Converti à la Réforme depuis longtemps, les forces catholiques lui étaient difficilement supportables. Elles le devinrent encore plus lorsque Hendrick finit par trouver l'échappatoire ultime à la mort. Il avait alors 34 ans et découvrit rapidement l'enfer que certains menaient aux vampires... Même s'il s'était tout aussi rapidement rendu compte de l'enfer que certains vampires menaient aux humains.

Sa vie prit alors plus souvent le tournant de l'exil et des déplacements incessants pour échapper aux chasseurs de vampires, principalement catholiques, tout en cherchant à poursuivre ses études. Son amour de la Patrie le poussa aussi à s'engager dans la marine des Provinces-Unies pour lutter contre les forces obscurantistes espagnoles. La mort n'étant plus pour lui un problème, il n'hésitait plus lors des batailles navales à prendre des comportements risqués. À quoi bon se retenir lorsque l'on sait que l'on survivra, sauf manque évident de chance ?
Néanmoins, ses chères Provinces-Unies étaient encore trop proches de Rome et il comprit qu'il n'aurait jamais la paix sur le vieux continent, qu'on ne le laisserait jamais poursuivre ses études. Il avait déjà œuvré vingt ans dans la marine hollandaise et en avait assez du reste de devoir parfois chercher à se vieillir. Il chercha auprès des États généraux une lettre de cachet lui permettant de devenir corsaire dans le nouveau monde. La lettre lui fut accordée sans trop de difficulté : les Provinces-Unies étaient en difficultés dans les Caraïbes, où les Espagnols, les Portugais, les Anglais et les Français ramassaient le plus gros de la mise. Les Espagnols devenaient les grands ennemis, de même que les Anglais, quoique dans une moindre mesure... Si seulement ils pouvaient arrêter de supporter ouvertement ces tyrans que représentaient les Orange...
Il s'embarqua alors sur les « Sept Provinces », navire de ligne affichant 80 canons. Malgré toute la haine qu'il vouait aux Espagnols et aux tyrans, fervent défenseur de la République, sa passion pour les études et les trésors mystérieux restaient bien plus fortes. Ce fut ainsi qu'il choisit de s'établir à Myrajh. Pour un homme persécuté par l'obscurantisme catholique, quoi de mieux qu'une Cité sans trop de Foi ni de Loi ? Pour un homme cherchant sans cesse de nouveaux livres, de nouvelles connaissances, de nouvelles rumeurs à explorer, quoi de mieux qu'une Cité carrefour où des marins ayant arpenté les sept mers venaient faire relâche... ?

Néanmoins, ne plus être soumis aux contraintes du temps et de la mort oblige à certaines pirouettes pour ne pas éveiller les soupçons. L'avantage d'un équipage humain et de la vie de corsaire, c'est que peu font de vieux os pour observer attentivement leur Amiral... Surtout après toutes ces années. Quant au pouvoir central, il est à l'autre bout du monde et se préoccupe peu de savoir qui est réellement aux commandes, du moment que les navires hollandais peuvent arpenter les mers sans être attaqués par les ennemis... Toutefois, Hendrick préfère en général détourner les yeux si l'ennemi en question est un navire pirate afin de ne pas se lancer dans une série de guerres personnelles pouvant nuire à sa tranquillité sur le long terme.


~ Hors Rpg ~

Depuis combien de temps fais-tu du RPG : Dix ans au moins.
Ta disponibilité pour le forum : Aléatoire.
Comment as-tu connu Myrajh ? : Quelqu'un m'a dit...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hendrick de Hooch

De omni re scibili

De omni re scibili
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 30/09/2012


MessageSujet: Re: Hendrick de Hooch   Dim 30 Sep - 5:02

J'ai bien sûr conscience qu'il resterait à bâtir l'équipage et à donner plus d'information sur le navire de mon personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narsèç Shernay

Traquenar-Sèç

Traquenar-Sèç
avatar

Nombre de messages : 829
Age du personnage : 34 ans
Bateau/Equipage : Le phare
Le mot de la fin : à On ?
Date d'inscription : 13/07/2010


MessageSujet: Re: Hendrick de Hooch   Lun 1 Oct - 17:16

113 ans, c'est un sacré vieux bout. Pour l'équipage et le navire, tu pourras faire ça quand tu voudras. Pour le reste, la fiche est bonne, tout va bien o/

Bon jeu !

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hendrick de Hooch

De omni re scibili

De omni re scibili
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 30/09/2012


MessageSujet: Re: Hendrick de Hooch   Lun 1 Oct - 17:19

Pas aussi vieux que Jeanne Calment.

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narsèç Shernay

Traquenar-Sèç

Traquenar-Sèç
avatar

Nombre de messages : 829
Age du personnage : 34 ans
Bateau/Equipage : Le phare
Le mot de la fin : à On ?
Date d'inscription : 13/07/2010


MessageSujet: Re: Hendrick de Hooch   Lun 1 Oct - 17:24

Ça, c'est pas faux !

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hendrick de Hooch

De omni re scibili

De omni re scibili
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 30/09/2012


MessageSujet: Re: Hendrick de Hooch   Lun 1 Oct - 17:27

C'est "Jeanne Calment" que tu ne comprends pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwindel Nicholas

Dragon du vieux Continent

Dragon du vieux Continent
avatar

Nombre de messages : 893
Age : 31
Age du personnage : 327 ans et toutes ses dents ! Dont deux plus grandes.
Date d'inscription : 15/07/2011

ID Card
Liste des RPG en cours:
Relations du personnage:


MessageSujet: Re: Hendrick de Hooch   Mar 2 Oct - 0:46

Hello Sweetie~

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleachweb.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Hendrick de Hooch   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hendrick de Hooch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myrajh  :: Généralités :: 
Recensement de Myrajh
-