FAQRechercherAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Reil - Propriétaire de la maison close [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reil Nighterson

Le plaisir passe avant toute chose

Le plaisir passe avant toute chose
avatar

Nombre de messages : 5
Age du personnage : Plus de la centaine ?
Bateau/Equipage : nothing, cependant il est le proprio de la maison close
Date d'inscription : 05/11/2011


MessageSujet: Reil - Propriétaire de la maison close [Validé]   Sam 19 Nov - 16:52


Patron

Reil



~ Identité ~

Nom : Nighterson
Prénom : Reil
Surnom : Le Patron, ou simplement Patron.

Age : Inconnu, mais plus de cent ans, c’est sur.
Date de naissance : Le jour le plus froid de monde …

Sexe : C’est un homme …
Race : Vampire.

Orientation sexuelle : Tout ce qui est chaud, dirons nous..

~ Myrajh ~


Travail à Myrajh : C'est le propriétaire de la maison close, en personne chef!
Depuis combien de temps est-il sur l'île : La date est un peu vague. Les rumeurs disent qu'il est aussi vieux que la maison même. Qu'il a toujours vécu ici et en a toujours été le patron. Mais ici, les gens ne sont que de passage et ne sont jamais reçus par le proprio. Cela reste donc une rumeur parmi tant d'autre. Cependant, je vais vous répondre si cela reste entre nous.... Reil est à Myrajh depuis sa vampirisation, il y a de la plus de 70 ans. L'homme s'y est installé pour sa retraite anticipée de vampire.

~ Apparence ~


Physique : Reil est un homme de la trentaine. Et même s'il est un vampire et qu'il est donc immortel, il a quelques marques de vieillesses comme des rides d'expressions sur le visage. Cependant, cela ne le rend pas plus repoussant. Il a le charme de l'expérience, celle de l'homme et non du jeune homme. Ces traits sont affirmés, sa mâchoire est carrée, ses épaules sont puissantes et son torse est fort. Le vampire a donc une certaine présence. Mais il y a quelque chose d'autre qui ne passe pas inaperçu chez lui: c'est sa taille. Ce brun qui reste les trois quarts de temps assis à son bureau... Mesure plus de deux mètres. Dans la foule, si vous voyez une tête qui dépasse. Il y a beaucoup de chance que cela soit lui. Et pour ne pas faire dans le discret, Reil a aussi les cheveux longs et noirs, sa chevelure doit bien lui arriver au milieu du dos si ce n'est plus bas encore. Je vous ai parlé de ses yeux ? Sa pupille est bleue assez claire ce qui contraste avec les cils noirs. Sa peau est balafre, blanche comme la peau d'un cadavre. En même temps, son épiderme ne voit que très rarement le soleil. A cause de ça, ses veines sont parfois visibles, surtout aux niveaux de ses tempes et sur ses mains osseuses. Ce qui lui donne un air un peu morbide assez rebutant. Cet homme est aussi attirant que repoussant. Tout autour de lui règne une atmosphère de haine comme s'il vous méprisait du plus profond de son être et/ou que vous l'ennuyez au plus au point. On remarque aussi qu'il a des origines asiatiques... Ce qui lui a valu beaucoup de problèmes dans son enfance.

Style vestimentaire : Toujours très bien habillé. Une redingote brodée, chemise bouffante, Jabot à dentelles, bottes cirées. Reil s'habille à l'aristocrate et cela lui va à plutôt bien même si l'on le prend pour une des riches de Myrajh qu'il n'est pas vraiment.
Enfin il s'était toujours débrouillé pour que ses vêtements soient de bonne manufacture, sur-mesure et réalisés par un des tailleurs de l'Ile. Il aime ne pas ressembler à la foule avec leurs fripes. Même s'il ne sort qu'en peine nuit ...
Signe particulier : Reil a un signe qui lui est propre, il s'agit d'une marque de brulure sur son flanc, faite par des chasseurs de vampire, une nuit où ils avaient tenté de le tuer. Ainsi qu'un pendentif en pierre rouge.

~ Psychologie ~

Caractère : Fiou ... Reil pourrait très bien être un vieux acariâtre et pervers... Et il s'en approche plutôt bien. Le vampire a assez mauvais caractère. Ne voyez pas par là le fou sadique et avide de carnage. Ce n'est pas cela. Lui, il tue directement, ne torturant pas. De plus Reil n'aime pas qu'on le désobéisse. Qu'on l'agace plus de deux secondes, qu'on empiète sur son territoire sans qu'il ne l'ai autorisé. Et puis il est aussi un grand flemmard, tout ce qu'il fait de son temps, c'est observé. Le Proprio s'accoude souvent à la balustrade du premier étage et regarde comment se déroule son commerce. Ne vous inquiétiez pas cher client, il ne va pas explorer ce qu'il se passe dans les chambres, il en a cure le temps que vous payez. Mais il a instauré quelques règles et il aime qu'on les respecte. Tous les employés doivent être bien traités. Si une seule personne porte la main sur une prostituée, ce dernier se retrouvera directement jeté dehors avec quelques cotes fêlées. C'est peut-être pour cela qu'il y a toujours autant de service à la maison. Tout le monde ici, a signé un contrat avant d'exercer. Ils appartiennent aux lieux, Reil prend 60 à 70 % de leur recette, mais ils sont logés, blanchis, nourris et protégés. Bref Reil est possessif, comme vous aurez pu le remarquer.
Le vampire est aussi quelqu'un de très hargneux. Il cache une haine insoupçonnée pour les chasseurs de Vampire. S'il en voit un, Reil rentrera dans une rage immense, qui le poussera à détruire tout sur son passage. Une folie certaine sommeille en lui, ce qui le rend souvent imprévisible. Ce n'est donc pas la meilleure personne à côtoyer. D'ailleurs, il n'a pas une fascination particulière pour les humains. Ce ne sont que des objets pour lui, des employés, des clients.. Des gens très peu intéressants dans le fond, faible et avide de pouvoir.
Il a une façon de se ficher un peu de tout, comme si rien ne l'atteignait. Cette guerre entre les corsaires et les pirates, il n'en prend pas parti, cela lui est égal. Dans la maison, tous ses hommes sont ses clients, il n'y a pas de traitement de faveur pour l'une des castes; il y a seulement l'interdiction de se battre chez lui.... Il a son commerce et rien d'autre bénéficie de son intérêt ...
Aime : Ne rien faire! Se prélasser tard dans la matinée - à l'occurrence pour lui, c'est en soirée-, balader ses doigts sur des courbes d'un corps et gouter la peau d'une femme ou d'un homme. Reil aime le calme. Le sang aussi, cependant il n'ira pas faire une boucherie chez le voisin pour s'en abreuver, seulement en voler au creux du cou d'un passant.
Aime pas : Hum... Les choses trop bruyantes en général et les voix aiguës et criardes. Le soleil non plus, mais son rythme nocturne le pousse à voir l'astre solaire que très rarement. Il n'aime pas non plus qu'on traite mal ces employés, ils ne sont pas là pour se faire taper dessus, mais pour subvenir au désir de chacun. Ah et il hait les chasseurs de Vampires.
Loisirs : Rien faire ? Reil n'a pas de loisir particulier. Sincèrement. Il prend plaisir à peu de choses et c'est rare de le voir faire une activité particulière. La seule chose qu'il pourrait prendre plaisir à faire c'est observer comment tourne la ville...
Talents : euh... Ne rien faire de ses journées ? Un don implacable pour ne jamais rien faire de sa vie à par se balader, vaguement surveiller ce qu'il se passe dans la maison, manger et dormir. Sinon non, Reil n'a pas de talent particulier. Ou peut-être celui de savoir plaire et faire son paon. D'un regard, ou d'une simple phrase, il pourrait vous mettre à l'aise en sa présence. C'est assez pratique d'être né dans la haute société d'Angleterre ...


~ Sociabilité ~

Famille : euh… surement morte depuis le temps. Mais avant de partir en mer - et de ne plus jamais revenir- il avait une femme et une fille qu’il a laissé à Londres et qui doit maintenant être une vieille grand-mère.
Amis : Reil a quelques connaissances dans la ville, mais ce n’est pas ce que l’on pourrait appeler des amis. Pareil à son boulot, il a bien un prostitué qu’il apprécie plus de les autres, mais ça s'arrête là. Bref, c’est quelqu’un d’assez seul.
Collègues : Tous ses employés, qu’il respecte pour le travail qu’ils font. Cela va des prostitué(e)s, aux personnes chargées de la sécurité et aux barmans ainsi que serveurs/serveuses. Ah, et aux autres intermittents qui passent parfois chanter ou danser, amuser les clients.
Ennemis : Les chasseurs de Vampires … Il ne peut pas les supporter, et penser qu’ils existent le met en rage. Il est évident que si Reil en croise un, il se jette dessus pour lui arracher la gorge de ses dents, de le faire bruler vif, bref de le tuer. Peu importe si ce dernier cherche aussi à le supprimer.
Amour : Ah, vous pensez peut être que Reil n’a jamais trouvé l’amour, que c’est pas son genre, que cela ne lui colle pas à la peau. Mais si, le vampire à bien aimé quelqu’un à en mourir de son absence. Ce n’est pas sa femme qui est énoncé plus haut. Mais un vampire, son vampire. La personne qui l’a changé en ce qu’il est maintenant. Vous avez peut-être lu l’histoire alors vous savez ce qu’il c’est réellement passé … Enfin, ce n'est pas non plus un amoureux transi, il vous rirait au nez si vous pensez que c'est un amant parfait et respectable.



~ Histoire ~

Ce début d'histoire remonte à plus d'un siècle, quand Reil était un parfait humain comme vous et moi.... Le brun venait d'Angleterre, cependant vous avez surement remarqué qu'il est typé asiatique. En effet, on remonte un peu avant sa naissance pour répondre à la question: qu'est-ce que fait un asiatique ici? Son père un Corsaire connu de la Marine Royale naviguait pour cette dernière à travers les Océans du monde. Pendant une de ses escales pour le ravitaillement du bateau avant un long voyage, leur bâtiment s'arrêta dans un port du Japon. Leur arrêt ne dura que quelques jours. A peine deux ou trois. Mais Monsieur Nighterson y rencontra la mère de Reil, certainement une femme de joie venue apaiser la libido des marins. C'était une belle femme aux cheveux noirs et au teint blanc. Évidement une union à cette époque était très mal vu et ce n'était même pas venu à l'esprit des deux adultes. Cependant, cela n'empêcha pas la mère de tomber enceinte et bébé Reil était né. Cela entraîna quelques problèmes... Un métis n'était pas la chose la plus désirée en cette période-ci.
Quelques années après, alors que le bateau des Corsaires était venu pour la même raison dans le même port japonais qu'il y a trois ans. Le père de Reil revu sa mère avec un enfant aux yeux étrangement bleus dans ses bras. Sous la décision rapide du père, le marin garda l'enfant, la mère resta au Japon et ses deux personnes ne se croisèrent plus jamais. Il l'installa son fils dans une de ses résidences secondaires avec comme tutrice, la gouvernante. Reil fut donc élevé par cette femme qui s'appliquait pour le faire oublier toutes ses habitudes japonaises. Enfin .. Cela concernait les quelques premières années de sa vie, celle où Reil était encore innocent et mignon. C’est quand il avait environ dix-onze ans que son père le reprit pour en faire un fils digne de lui.Il n'était qu’un héritier illégitime et il ne touchera jamais ses biens mais portant le nom de son père, il se devait de ne pas être une honte pour sa famille.

Bon, son adolescence n’était qu’obéissance à son paternel et service militaire. Je passe aussi sur la crise d’adolescence et tout ce que ça a entrainé de se faire arracher à cette femme qui l'avait éduqué et qu'il considérait comme sa mère, il y a mieux et plus intéressant à raconter. Mais pour faire court, Reil fut admit dans la Marine quand il était en âge légal de le faire. Il servit donc les corsaires le reste de sa vie humaine. Au moins pour que son père le laisse tranquille.
Reil ne désirait qu'une chose à cette époque, faire ce qu’il souhaitait: arrêter d’obéir à son père. Et puis, il aimait ces mers, ces océans qui lui donnaient l'envie de naviguer. Là bas, c’était comme s’il n’y avait plus de passé, plus le futur. Juste soi, et l’infinie grandeur. Reil naviguait sur les mers pendant plusieurs années, pour attraper ses pilleurs de richesse où il monta en grade avec la tranquillité d’avoir la vie devant lui. C’était un bon corsaire, enfin de ceux qui n’hésite pas à trancher la chaire pour le royaume.
Parfois, il revenait en Angleterre, en permission. Même si cela l’ennuyait un peu. Son père à la personnalité puissante ne pouvait pas permettre d'avoir un fils sans vie de famille. Ce dernier trouva une femme pour son fils. Le mariage arrangé n’était pas quelque chose de rare, c 'était même naturel, alors ni Reil, ni cette femme ne pensaient à contredire les paroles des tuteurs.
Cette femme était belle, pas plus qu’une autre, mais pas moins non plus. Son caractère était très effacé et soumis aux hommes comme le voulait l’époque. A coté de Reil, elle n’était qu’une ombre. Cependant les quelques années vécues ensemble se déroulaient plutôt bien et moins d’un an après le mariage, ils eurent une petite fille aux cheveux corbeaux.
Mais l'homme partit souvent en mer à cause de son travail alors il ne sut pas grand-chose de l'éducation de sa fille. Heureusement sa femme s'y était consacrée.

Alors que l'homme à demi asiatique naviguait sur les flots avec son équipage, ils firent escale à Myrajh, une ile de pirates. La raison de son arrêt furent que les corsaires cherchaient un pilleur en particulier, connu sur les mers et réputé aimer s'arrêter sur ici.
Mais Reil profita d’être les pieds sur terre pour prendre un peu de bon temps, et laissant son uniforme dans ses quartiers, il descendit du bâtiment et alla dans une maison close au fond d’une ruelle sordide. C’est là bas qu’il rencontra Tiersey, un jeune homme aux charmes particuliers. Reil fut totalement captivé par ce personnage qu'il en oublia sa femme et son père. Tiersey était un prostitué qui avait pas mal de succès: beaucoup d’homme - ainsi que parfois des femmes - se bousculèrent pour bénéficier de ses services et Reil était de ceux là. Ils commencèrent par se voir un peu, juste un jour ou une nuit quand le bateau passait près de l'Ile. Puis Reil trouva de plus en plus d'excuses pour y retourner. Cela dura plusieurs mois, ou le brun rendit visite à ce bout d’homme qui devait n’avoir qu’une vingtaine d’année, du moins physiquement…. Reil payait, cela ne le dérangeait pas, tant qu’il pouvait le voir, parfois pour plusieurs jours et plusieurs nuits, tant que Tiersey était libre. Tant qu’il était à lui. Au début, leur relation n’était que charnel, Reil était déjà marié, et pour lui un prostitué n’était qu’un trou pour le combler, mais plus le temps passait, plus leur relation se raffinait. Reil le prenait de moins en moins pour un objet, il faisait plus attention à lui, l’embrassait et le caressait au lieu de le violenter...

Et Tiersey dans tout ceci ?Quand il avait rencontré Reil, ce n’était qu’un client comme un autre, avec une lubie grotesque à combler, affamé de chaire. Il en était assez indifférent. Surtout que de l’autre coté le brun n'était pas son seul client. Tout comme le patron de la maison où il travaillait. Tiersey était le petit préféré et bénéficiait de ceci pour avoir plus de jours de repos, tant qu’il était dans le lit du propriétaire. Reil encore corsaire vu plusieurs fois Tiersey lui glisser entre les doigts. Quand ce dernier remarquait les petits changements de Reil, il commençait à le traiter différemment des pirates qui passaient dans cet endroit. En réalité, peu de corsaire osait s’arrêter sur cette ile qui était un vrai antre à pirate. Non, le grand brun était différent et Tiersey se mordit les doigts rien qu’en y pensant. C’était une pute, il ne devait pas s’attacher à un client. Mais rien y faire, il aimait voir les yeux bleus du corsaire se poser sur lui, et rien que lui. De plus il n’était pas le seul à éprouver ceci, Reil avec son caractère peu enclin au partage, commençait à détester la pensée que son amant se faisait prendre par un autre homme que lui.
Mais les deux avaient tout de même les pieds sur terre, ils ne pouvaient pas se permettre ceci. L’un parce qu’il n’avait pas intérêt à tenir sa réputation et l’autre risquait de se faire battre à mort s’il ne rapportait pas d’argent.
Cependant Reil craqua bien un jour où il vit Tiersey la tête entre les jambes d’un pirate - certainement- alors qu’il venait saluer son amant avant un départ en mer. Là le brun rentra dans une rage immense et fonça directement vers l’homme qui était son ennemi, un poignard à la main.

La lutte dura quelques minutes, pas bien longtemps mais assez pour faire un joyeux bazar et redécorer la salle de rouge carmin. Reil fut évidement blessé, ce salaud savait se battre. Mais le brun aussi, même s’il avait reçu une entaille dans le flanc et plusieurs écorchures un peu partout sur le corps, son adversaire gisait sur le sol.
Tiersey lui s’était planqué comme il pouvait, n’ayant pas le gabarit des deux autres. Il n’en voulait pas à Reil, il n’y arriverai pas, même si un cadavre gisait maintenant dans sa salle à coucher par sa faute. Et puis Reil était blessé, il saignait. Le liquide rouge faisait contraster la peau déjà blanche du corsaire. Alors, le prostitué ne pus s’empêcher de s’approcher, se coller contre le torse de son amant et de poser ses lèvres sur cette blessure pour gouter le sang de son incommode sauveur. Ce qui eut pour effet de faire pétiller les yeux du petiot, en rouge. Reil lui fut particulièrement surpris, il ne savait pas bien que c’était en face de lui.. un humain, autre chose ? … Mais comme Tiersey n’était ni menaçant, ni agressif, il le laissa faire, profitant de la nouvelle proximité pour le faire sien. Cependant les dents du vampire commençaient à être un peu trop gourmands du corsaire et sans pouvoir s’en empêcher, comme s’il voulait encore plus d'abreuver du sang de son aimé, il le mordit.

Vous savez ce que fait le Principe A sur un humain déjà mordu d’un vampire ? Un radar vivant, possessif et jaloux… Autrement la vie n’était pas facile tous les jours. Reil abandonna les corsaires, sa famille et resta vivre sur cette Ile. Mais cette décision fut précipitée par plusieurs évènement. L’ancien corsaire devenait très envahissant et ne permit plus à Tiersey de faire son boulot. Ce qui ne dérangea pas vraiment le concerné dans le fond, son humain ne regardait plus que lui. Mais tout ceci posa un problème à quelqu’un. Le patron. Cet homme était un vampire, le vampire qui avait transformé Tiersey. Et il n’était pas très heureux de voir son "enfant" éprit d’un humain. L'homme décida donc de tuer Reil qui approchait la trentaine maintenant et il aurai réussi si le petiot ne s’était pas interposé. Sans vraiment demander le consentement de Reil, et pour son plaisir à lui d'avoir son compagnon immortel à ses cotés, Tiersey mordit l'ancien corsaire à lui en voler jusqu’à la dernière goute de son sang. Il savait que les jours de Reil était comptés s’il le laissait humain et qu'un jour ou l'autre, il allait mourir. Alors s’ouvrant le poignet d’un coup de dent, il fit boire à son amant le plus de sang que ce dernier était capable d’ingérer dans sa semi-mort.

Suite à cela et une douloureuse transformation, Reil devenu vampire. Voir la vie en tant que buveur de sang chamboula à peine Reil. En réalité, il était plutôt content de cette transformation, car cela repoussa les limites que les humains ont. et cela avait un certain coté jouissif. Il n'avait plus à avoir peur du temps maintenant.
Enfin le propriétaire restait tout de même un problème et le supprimer n'était pas si simple. Aller demander un chasseur de Vampire était un coup à se faire cuire au passage. Reil et Tiersey allaient devoir se débrouiller tout seul. Reil étant du genre radical proposa de faire bruler, le seul moyen possible pour se débarrasser du patron. Le plus dur étant de l’enfermer sans qu’il s’échappe.
Tiersey avait réussi avoir quelques alliés parmi les prostitué(e)s et à l’aide de l’huile, une petite bagarre à voir des bouts de peaux voler et beaucoup de meuble déplacés derrière les portes, le plus vieux des vampires fut brulé. Ses cris se sont fit entendre dans tout Myrajh cette nuit là…
Le plus secoué fut quand même Tiersey, il venait de perdre la personne qui l’accompagnait depuis plusieurs d’années, qu'il avait tué de ses mains.

Avec l’aide de quelques acolytes et de pièces d’or. Les deux Vampires rouvrirent un bordel, bien plus loin dans la ville. Les règles étaient aussi connu que la réputation du lieu: Ici, toute personne violentant l’employé se fera jeter dehors, tout employé sera logé, nourrir, blanchis et protégé mais 70 % de leur recette ira aux patrons. Voici les deux règles qui sont annoncées quand on entre au bordel, en tant qu’employé ou client….

Nos deux tourtereaux vivaient ainsi plusieurs dizaines d’années, sans vieillir, sans se lasser. Ils étaient tranquilles et géraient le marché du sexe avec la dextérité de l’expérience. Mais… l’immortalité devint visible quand on est trop entouré d’humain. Et même si les deux vampires faisaient attention à ce que chaque employé ne reste pas plus de cinq ans sous leurs toits, la rumeur de leur nature vint aux oreilles de chasseur de vampire.

Quel ironie dans le fond! De la même façon que les deux hommes ont tué l’ancien patron, Tiersey se fit séparé de Reil par un groupe de chasseur expérimenté et brulé vif sous les yeux,de son amant … Je vous épargne l’art et la manière. Et l’odeur de chair brulée aussi. Mais c’est bien à ce moment là que Reil est devenu un être hargneux, se laissant aller à la haine. C’est seulement quelques années plus tard que nous arrivons à la bonne époque, Reil était toujours patron de la maison close, seul avec sa haine des chasseurs, attendant sagement qu’un de ses ennemis naturels cherche à le supprimer, pour lui savoir à quel point il le hait…



~ Hors Rpg ~

Toi : ton nom/surnom : Ira o/
Depuis combien de temps fais-tu du RPG : Plus de 3 ans maintenant.
Ton niveau : euh.. Assez bon?
Ta disponibilité pour le forum : autant que l’irl me le permet.
Comment as-tu connu Myrajh ? : Zephiiire ou es tuuuu?







Dernière édition par Reil Nighterson le Mer 30 Nov - 0:54, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reil Nighterson

Le plaisir passe avant toute chose

Le plaisir passe avant toute chose
avatar

Nombre de messages : 5
Age du personnage : Plus de la centaine ?
Bateau/Equipage : nothing, cependant il est le proprio de la maison close
Date d'inscription : 05/11/2011


MessageSujet: Re: Reil - Propriétaire de la maison close [Validé]   Lun 28 Nov - 1:25

Voila la fiche est fini !

J'ai eus un petit problème pendant la correction, mais normalement elle devait être prise en compte..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narsèç Shernay

Traquenar-Sèç

Traquenar-Sèç
avatar

Nombre de messages : 830
Age du personnage : 34 ans
Bateau/Equipage : Le phare
Le mot de la fin : à On ?
Date d'inscription : 13/07/2010


MessageSujet: Re: Reil - Propriétaire de la maison close [Validé]   Lun 28 Nov - 3:26

Bienvenue Reil !

Alors, il y a plusieurs soucis avec ta fiche :

-Pour le contexte et l'histoire, c'est presque tout bon, sauf les origines asiatiques qui me laissent un peu perplexe. A l'époque, même avec des sous, c'était pas aussi simple d'aller jusqu'en Asie de l'est juste pour le plaisir et ramener une femme '_'

Ensuite, il y a beaucoup, beaucoup de soucis d'orthographe, de grammaire, d'accords, de temps, de substitutions de mots. Je ne peux que te conseiller de te relire plus attentivement à l'avenir, et faire appel à des correcteurs (word, bonpatron,...).

Voilà un exemple flagrant de ce dont je parle, mais la fiche en est truffée...
Citation :
Je vous est parler de ses yeux? Il a des yeux à tomber, c’est d’ailleurs peut être une partie intégrante de son charme. Sa pupille est bleue assez claire ce qui contracte avec les cils noirs.
Je vous ai parlé de ses yeux?
Et contraste, pas contracte.

S'il-te-plait, relis ta fiche et corrige les fautes. Je ne demande pas une écriture parfaite, mais là il y a vraiment pas mal de soucis :/

Merci !

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reil Nighterson

Le plaisir passe avant toute chose

Le plaisir passe avant toute chose
avatar

Nombre de messages : 5
Age du personnage : Plus de la centaine ?
Bateau/Equipage : nothing, cependant il est le proprio de la maison close
Date d'inscription : 05/11/2011


MessageSujet: Re: Reil - Propriétaire de la maison close [Validé]   Mer 30 Nov - 0:59

Merci~

Voila, tout est corrigé. J'ai changé l'histoire avec sa mère, j'espère que cela va convenir ainsi...

J'ai aussi tout relu en long, en large et en travers! Et corrigé le plus de fautes qu'il m'a été possible de voir. Mais si j'en ai laissé échapper encore trop.. Je m'arrangerai pour les faire disparaitre. è.é
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narsèç Shernay

Traquenar-Sèç

Traquenar-Sèç
avatar

Nombre de messages : 830
Age du personnage : 34 ans
Bateau/Equipage : Le phare
Le mot de la fin : à On ?
Date d'inscription : 13/07/2010


MessageSujet: Re: Reil - Propriétaire de la maison close [Validé]   Mer 30 Nov - 1:29

Yep c'est beauuuucoup mieux comme ça, merci d'avoir corrigé les fautes =)

C'est tout bon maintenant, bienvenue à Myrajh et bon jeu !

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Reil - Propriétaire de la maison close [Validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Reil - Propriétaire de la maison close [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myrajh  :: Généralités :: 
Recensement de Myrajh
 :: 
Citadins
-