FAQRechercherAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nathaniel Alvel [ Validé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathaniel Alvel

Ye thought I was dead, hu ? ♥

Ye thought I was dead, hu ? ♥
avatar

Nombre de messages : 12
Age du personnage : 28
Date d'inscription : 24/09/2011


MessageSujet: Nathaniel Alvel [ Validé ]   Dim 25 Sep - 23:25


Alvel

Nathaniel



~ Identité ~

Nom : Alvel
Prénom : Nathaniel
Surnom : Nath', à réserver aux amis très proches, en vérité il n'y a qu'une seule personne qui l'appelle ainsi. Sinon en mer, c'est 'Le phénix'.

Age : 25 ans.
Date de naissance : Le 23 Février.

Sexe : Masculin.
Race : Humain.

Orientation sexuelle : Nathaniel fait avec ce qu'il y a comme tout le monde, hors il est de notoriété publique qu'il n'y a pas de femmes sur un bateau de pirates... Est-il exclusivement homosexuel pour autant ? Bonne question.

~ Piraterie ~

Nom de pirate : 'Le phénix', faisant référence à son habilité à se sortir de situations mortelles.
Nom du bateau : The Headless Elizabeth, nom donné au bâteau par Nath et son meilleur ami, Alessandro.
Poste sur le bateau : Second du Capitaine.
Depuis combien de temps : Depuis maintenant 9 ans.



~ Apparence ~

Physique : Nathaniel ne paye pas vraiment de mine pour un pirate. Il est plutôt fin et soigné, avec un grand sourire toujours au bout des lèvres, il ne fait pas vraiment peur. C'est certainement une volonté de se part de s'éloigner de son père de ce côté-là. Cela lui permet également de passer plus ou moins inaperçu une fois à Terre. Le blondinet ne souhaite effectivement pas se laisser pousser une barbe monstrueuse ou se muscler de façon démesurée, de plus il n'a pas hérité des caractéristiques de son père, mais plutôt de celles de sa mère ( étrange pour des gènes récessifs mais, passons... )
Il a donc de jolis cheveux blonds et de grands yeux bleu clair. Sa peau est également assez claire, bien que comme tout pirate qui se respecte il passe énormément de temps exposé au soleil et arbore donc une mine dorée. Sans pour autant être efféminés, les traits du garçon sont plutôt fins et harmonieux. Le tout lui donne un air angélique auquel il ne vaut mieux pas se fier... Le garçon profite d'ailleurs de son minois et n'hésite pas à abuser de sourires et grands airs pour séduire les dames... ou d'autres personnes de son sexe. La seule chose qui pourrait trahir ce parfait acteur est l'éclat de malice qui brille dans ses yeux. En effet, ce n'est pas pour rien que l'on dit que les yeux sont le miroir de l'âme... Les yeux de Nathaniel ne s'arrêtent jamais de pétiller, un éclat à la fois vif et un peu mesquin. Cependant en général les gens se laissent berner par sa gueule d'ange avant de regretter de l'avoir approché.

Style vestimentaire : Un style classique pour un pirate, des vêtements amples pour éviter de se blesser avec des éclats de bois ou autres. Une chemise souple blanche, un pantalon court surmontés de bottes noires. Le garçon porte aussi un veston noir et doré, volé lors de l'abordage d'un navire de sa majesté ; il en est donc particulièrement fier. Il porte de temps en temps foulard ou un bandeau coloré, selon son humeur car Monsieur se permet d'être coquet. Il ne supporte pas d'être trop chargé et n'est donc pas du style cache-oeil, chapeau ou quoi en temps normal mais il est bien conscient qu'il se doit de porter quelques vêtements le protégeant et aussi quelques accessoires pour effrayer l'ennemi lors d'abordages... Il est par contre fier de sa ceinture en cuir à laquelle il accroche ses trophées en tout genre...

Signe particulier : Nathaniel a les oreilles percées, il porte des boucles d'oreilles en or, fermement convaincu que l'or repousse les maladies. Il porte aussi un collier en or, surmonté d'un rubis, offert par une fille tout à fait sympathique qui s'était éprise de lui. Il s'agit également d'une sorte de talisman. Outre cela il possède de nombreuses cicatrices sur le corps, résultat de nombreux combats et de ces années en tant que mousse à bord du 'Golden Parrot'. Il réfléchit également à se faire tatouer mais n'a rien trouvé de convaincant pour le moment.



~ Psychologie ~

Caractère : En opposition totale avec son physique, Nathaniel est un véritable enfoiré. 'Un pirate normal quoi', me direz-vous ? Et bien pas vraiment. Il n'est pas excessivement violent physiquement ou sanguinaire, mais il est extrêmement cassant et vicieux. Il est le spécialiste des coups en traitre et de la manipulation ; il sait jouer de son charme et des émotions des autres et se plait à le faire. Ses capacités de pirate proviennent d'ailleurs plus de là que de sa force. Le blondinet est excessivement sur de lui et prétentieux, il ne passe pas son temps à parler de lui mais considère tous les autres êtres humains comme des larbins potentiels. Ses répliques se veulent cassantes et efficaces. Il n'aime pas qu'on lui désobéisse ou qu'on l'ignore et n'hésite pas à le faire comprendre. Il est un peu différent avec son équipage car il sait qu'on ne peut pas sacrifier un homme en mer, chacun est important dans le bateau, non pas irremplaçable mais important. Il ne mutile donc pas ses hommes mais n'hésite pas à les priver d'alcool ou de nourriture s'ils se rebellent. Il les menace également de temps en temps de les descendre une fois à terre et de les remplacer mais enfin ce n'est pas si sérieux. Néanmoins contre de véritables ennemis, le jeune homme n'hésite pas à utiliser quelques balles ou une bonne lame.
D'un autre côté, le garçon a un grand sens de l'honneur et de la dignité. Il sait respecter les gens quand il croise quelqu'un qui mérite le respect et n'est pas non plus totalement fourbe ; il assume ses actions et en est même très fier. Il est également très loyal et pourrait, par exemple, tout supporter pour Alessandro. Il accepterait de se faire marcher dessus, cracher dessus voire tuer pour son ami. Il n'accorde par contre pas facilement cette confiance aveugle.
Le blondinet est également très intelligent, il a reçu une éducation honorable, pour l'époque et possède donc de nombreuses connaissances très utiles en mer.

Aime : Nathaniel aime la mer, la mer et encore la mer. Il aime également la musique, il est d'ailleurs propriétaire d'un harmonica dont il se plaît à jouer pendant son temps libre.

Aime pas : Les gens aisés. Toute personne qui n'a pas mis la tête dans la boue mérite de la mettre immédiatement selon lui. Il déteste qu'on critique ses parents, même s'il ne les connait pas vraiment, Nathaniel a une haute image de ses géniteurs. Il n'aime pas non plus les gens ayant une plus grande gueule que lui, il est très fier de sa facilité à répliquer de façon cinglante et n'aime pas qu'on le fasse mieux que lui.

Loisirs : Comme tous les pirates, Nathaniel aime jouer. Mais pas à bord, ça provoque des bagarres donc on évite de le faire à bord. Alors sur le bateau Nathaniel passe son temps à discuter avec d'autres - c'est une vraie pipelette - à jouer de la musique, à boire - comme tout le monde - ou encore à lire - car oui il sait lire.

Talents : Doué pour la manipulation et l'apprentissage des langues, Nathaniel parle très bien français, espagnol et anglais. Il baragouine l'allemand et a quelques restes de latin. Il est également un fin stratège et conseille parfois à Alessandro quelques manœuvres plutôt qu'un combat direct.



~ Sociabilité ~

Famille : Sa seule vraie famille réside en la personne de sa tante, Magdalena. Elle l'a élevé comme son propre fils n'ayant elle même pas eu d'enfants. Nathaniel n'a jamais connu de cousins, et encore moins de frères et soeurs. Il n'a pas non plus revu sa mère après ses 5 ans et ne se souvient donc pas de son visage. Il a revu son père quelques fois durant son enfance mais n'a jamais été très proche du personnage.

Amis : Il n'y a qu'une personne que Nathaniel voit ainsi, Alessandro. Il admire et adore l'espagnol depuis tout petit et a une confiance aveugle en ce dernier. Pour le reste des personnes qu'il fréquente, il préfère parler de camarades ou collègues...

Collègues : Tous les membres de l'équipage du Headless Elizabeth et plus globalement tous les pirates, Nathaniel se sent globalement proche de toutes les personnes qui aime de près ou de loin la mer... sauf les corsaires et autres chiens de la reine.

Ennemis : Nathaniel déteste tous ceux qui sont liés à la royauté, il ne peut pas se voir en peinture les gens friqués de naissance. Il a du mal à assumer que sa mère soit une prostituée qui n'ait pas pu s'occuper de lui et que son père l'ait abandonné car il devait naviguer, il considère donc tous les gens aisés comme des pourris et les hait du plus profond de son être.

Amour : Un seul amour pour Nathaniel : la mer. Le jeune homme est absolument fasciné par cette dernière, il aime l'écouter, la regarder, il s'agit de son seul vrai amour. Le reste des relations 'amoureuses' de Nathaniel sont en fait des relations 'sexuelles' et rien de plus.



~ Histoire ~


Nathaniel est né de l'union d'un marin espagnol et d'une prostituée française. Les deux jeunes gens se voyaient de façon régulière et avait partagé plusieurs nuits avant que 'l'incident' n'arrive. Cependant ils n'en étaient pas pour autant prêts à avoir un enfant et il faut bien le dire, la mère de Nathaniel n'avait pas prévu d'avoir un gosse et ne pouvait clairement pas s'en occuper du fait de son métier. Elle du néanmoins le garder jusqu'à ce que son père ne se décide à le confier à sa sœur en Espagne. Le petit Nathaniel fut donc élevé conjointement par tout un groupe de prostituées dans un bar. Il n'est pas peu dire que ses plus jeunes années furent folkloriques. Le petit passait un peu de bras en bras et était très chouchouté par ses dames, mais beaucoup moins par les monsieurs ivres qui fréquentaient le bar. Il gênait un peu le business là-bas, rappelant à tous ce qui pouvait arriver à trop se faire plaisir... Bien qu'il ne comprenait encore pas tout, le garçon fit ses premières expériences de la vie en société. Il eut le loisir d'observer toutes sortes de gens et entendit également toutes sortes d'histoires. C'est certainement à ce moment qu'il commença à développer un grand intérêt pour la mer, mais on lui interdisait de sortir du bar. Il n'avait alors à cette époque aucune perception du monde, il imaginait les océans si vastes, les villes si nombreuses. Après tout il n'avait jamais entendu deux fois la même histoire de pirates et cela le fascinait. Il rêvait que son père l'emmène naviguer avec lui, mais ce dernier ne lui accordait jamais qu'un regard rapide lors de ces passages au bar. Jusqu'au jour où ce dernier se résolu, après une enième supplication de la part de la mère de Nathaniel, à l'emmener en Espagne.

La sœur du père de Nathaniel, Magdalena ne pouvait pas avoir d'enfant. Pourtant son mari et elle en voulait absolument un. Elle accueillit donc à bras ouverts le fils de son frère et décida de l'élever comme s'il avait été son propre enfant. Nathaniel avait donc changé de cadre de vie complètement, il était passé d'un port dans le Nord de la France à un port du Sud de l'Espagne, Almeria. La vie du garçon changea du tout au tout. Il eut un peu de mal à s'adapter, il dut apprendre l'espagnol ce qui se fit assez naturellement au final, mais découvrit également à quel point le monde pouvait être vaste, il découvrit aussi qu'il existait des gens de son âge et qu'il existait d'autres professions que pirates ou prostituées. Sa vision du monde en fut profondément changée. Le garçon venait alors d'avoir 6 ans. L'éducation que Magdalena donna au jeune garçon consista surtout en une instruction, elle lui appris à mieux parler espagnol, à lire, à faire des mathématiques, elle lui parla de sciences, de géographie sans vraiment lui enseigner à proprement parler. C'était une femme très gentille et très cultivée. Nathaniel la respectait beaucoup mais ne l'affectionnait pas réellement. Elle en outre adorait Nathaniel et lui permettait de faire ce qu'il voulait. De plus, son mari décéda quelques mois après l'arrivée du blondinet dans la famille. La pauvre femme se consacra alors entièrement à son 'fils' et à sa boutique.

Au début, Nathaniel ne sortait pas beaucoup, puis il finit par être intrigué par les quelques enfants qu'il avait pu voir passer dans la boutique de sa tante. Il se décida alors à sortir dehors un peu. Il fut en premier lieu déconcerté, ne sachant où se mettre et toujours étonné de la force du soleil - son premier jour dehors lui valu d'ailleurs un merveilleux coup de soleil. Il finit par trouver le chemin de la place du village où jouaient tous les gamins, du marché où ces derniers faisaient les brigands et de la plage où il pouvait, seul, contempler la mer. Discret mais très observateur, Nathaniel repéra très vite un jeune espagnol du nom d'Alessandro, il était le chef d'une bande de filou qui s'amusait à dérober un certain nombre de produits au marché ou encore à embêter les vieilles femmes. Rapidement, Nathaniel sentit une grande admiration grandir pour le personnage, il était fasciné par ce jeune homme qui avait certainement le double de son âge à l'époque. Il passait la moitié de son temps à rêver qu'il faisait partie de sa bande, mais était bien trop timide pour l'aborder, et l'autre moitié assis sur la plage à contempler la mer. Sa tante en pleine admiration pour le garçon ne disait rien sur ses passe-temps, elle rêvait de faire de Nathaniel un grand homme très cultivé mais n'osait pas l'interdire de passer trop de temps dehors. Les deux grands rêves du blondinet à l'époque étaient donc soit de faire partie de la bande d'Alessandro, soit de partir naviguer sur les mers, d'être un vrai pirate dur à cuire.

L'un de ces rêves se réalisa un beau jour lorsque son idôle, Alessandro décida de lui adresser la parole. Cet acte fut tout à fait inattendu pour Nathaniel qui contemplait tranquillement la mer. Le blondinet ne compris pas vraiment ce qu'il se passa ce jour là mais il fut accepté dans la bande par Alessandro. En premier lieu en tant que larbin, il était chargé de prendre quand les autres faisaient des conneries ou de s'occuper de leur amener ce dont ils avaient besoin. Cette expérience aidait Nathaniel à améliorer ses talents de voleur et elle l'aide aussi à s'affirmer. En effet le petit garçon fut de nombreuses fois attrapés pour des vols qu'il n'avait pas commis mais que le reste de la bande avait commis. Il fut longuement réprimandé par sa tante et il avait conscience qu'il ne gagnait pas l'estime d'Alessandro mais le faisait simplement rire. Très frustré, Nathaniel se replia sur lui-même et se mit à agir totalement différement avec ses camarades. Il n'était pas bête et réussit à retourner la situation à son avantage, en piègeant cette fois ces camarades pour des larcins qu'il avait commis. Il gagna peu à peu le respect des autres larbins d'Alessandro jusqu'au jour où il décida de pièger Alessandro lui-même. Ce dernier le prit très mal et les deux enfants se confrontèrent alors. Nathaniel explosa lâchant tout ce qu'il avait sur le cœur au jeune espagnol. Il lui dit à quel point il trouvait leur bande pitoyable et refusait à présent d'être le larbin, il lui dit qu'il avait des rêves bien plus importants qu'eux et qu'il n'avait pas à perdre son temps avec des minables pareil. Les insultes fusèrent entre les deux, jusqu'à ce qu'Alessandro explose de rire puis lui mette son poing dans la figure. La dispute se termina ainsi, violemment, mais elle scella entre eux une nouvelle relation.
Il n'y avait plus Nathaniel au service d'Alessandro mais bien les deux garçons sur le même pied d'égalité.
A partir de là, ils devinrent les meilleurs amis du monde, les deux brigands d'Almeria, enchainant les bêtises. Ils enchainèrent bêtise sur bêtise ; malgré leurs différences ils s'entendaient à merveille. Nathaniel commençait enfin à trouver la vie merveilleuse, d'autant plus qu'il avait trouvé en Alessandro quelqu'un qui partageait sa passion pour la mer et le promesses qu'ils s'étaient faites à ce sujet lui donnait plus de joie qu'il n'en avait jamais eu.

Malheureusement leurs six années d'écart commencèrent à se faire sentir lorsqu'Alessandro fêta ses quinze ans, il se maria alors à une furie dont le nom était Luz, mais également et cela fit beaucoup de mal à Nathaniel : il prit le large. Sur le San Esperanto, laissant Nathaniel, amer et bien seul à Almeria.
Pendant les années qui suivirent, Nathaniel rencontra de gros problèmes avec sa tante, elle tenait absolument à en faire quelqu'un de bien et de lettré alors que le blondinet ne rêva que d'une chose : prendre le large à son tour. De nombreux conflits éclatèrent entre eux, et Nathaniel ne savait quelle attitude adopter, il commença d'abord par se rebeller, clamant son envie de partir et demandant à sa tante de comprendre. Malheureusement cette technique ne fonctionna pas, pas plus que celle qui consistait à convaincre sa tante qu'être marin n'était pas forcément mal. Malheureusement celle-ci était bornée et l'image que lui donnait son frère finissait de la persuader qu'elle avait raison.
Nathaniel finit par trouver la bonne technique, il fit profil bas, feignant d'avoir mis ses ambitions de côté il répondit aux attentes de sa tante tout en trainant le plus possible avec les marins du port. Il commençait à se renseigner sur les types de bateaux, les postes sur un bateau, les différences entre les pirates et les corsaires... Il cultivait également secrètement une sainte haine de sa tante, qui avec un grand sourire et un air assuré se permettait de répéter cinq fois par jour à quel point Nathaniel avait fait le bon choix. Le garçon guettait la moindre opportunité de s'enfuir sur un bateau. Malheureusement on acceptait pas n'importe qui sur les bateaux, ne pouvait pas être corsaire qui voulait et encore moins les gamins de quinze ans inconnus au bataillon. Nathaniel rageait seul à Almeria, il ne vivait qu'au travers des récits de voyage que lui faisait Alessandro lors de ses brefs passages.

La véritable aventure ne commença pour lui que l'année de ses seize ans, Nathaniel s'enfuit d'Almeria de sa propre initiative après avoir soigneusement préparé son départ. Il se permis également de dérober quelques biens à sa tante. Après tout la vieille n'en avait pas vraiment besoin pour continuer de mener sa petite vie misérable à Almeria, c'est ce que pensait Nathaniel. Il prit donc la direction de Barcelone. Le voyage ne fut pas franchement facile, il fut surtout très long, mais il permit à Nathaniel de bien réfléchir et finit de persuader ce dernier qu'il avait fait le bon choix.
Arrivé dans la capitale espagnole, le blondinet passa plusieurs semaines à guetter l'occasion d'embarquer. Les navires se bousculaient au port mais le garçon ne trouvait pas ce qu'il voulait. Il ne voulait pas être un larbin dans un vaisseau de corsaires plutôt mourir... Il voulait être un pirate. Mais comment devient on un pirate ? Il n'en avait alors pas la moindre idée. Un jour il entendit néanmoins deux hommes évoquer le sujet au détour d'une rue, il les suivit et atterrit finalement dans une auberge bien spéciale. En effet au premier abord on ne décernait rien, c'était une auberge normale, les clients n'avaient cependant accès qu'au rez-de-chaussée et aux étages du dessus, le sous-sol était réservé aux pirates ! Nathaniel le comprit bien vite en voyant les deux hommes descendre les escaliers menant au sous-sol et se voir lui même refuser l'accès.Le jeune homme sortit alors bien vite de l'auberge afin de réfléchir à un plan. Il lui fallait absolument rencontrer des hommes qui l'aidera à enfin prendre le large, il était tout près du but !

Le jeune garçon revint le lendemain à l'auberge, il entra en même temps que deux autres personnes qu'il soupçonnait fortement d'être pirates. Il espérait entrer discrètement avec eux. Malheureusement si les deux pirates ne l'avaient pas remarqué, l'aubergiste lui s'enquit de son identité. Un des deux pirates surpris le prit par le col, menaçant.

« A quoi tu joues le blondinet ? Tu te crois malin ?
- Qu'est-ce que tu crois que je veux ? Je veux rencontrer des pirates et m'engager, mais on ne veut pas me laisser entrer alors je force le passage. A vrai dire j'osais espérer avoir choisi des pirates manquant de cervelle et pouvoir passer avec eux. Dommage, vous n'êtes pas si bêtes.
- Un jeunot, hein ?
»

Nathaniel esquissa un sourire. Le pirate le reposa à terre et regarda son camarade d'un air amusé. Les deux pirates rigolèrent un coup puis lui demandèrent son nom. Il se trouvait qu'ils étaient Capitaine et Second d'un bateau. Son culot leur avait plu, il lui permirent de rester. Ce n'est pas pour autant qu'ils lui assignèrent une bonne place, il eut seulement le droit au poste de mousse.

Les trois ans qui suivirent furent aussi jouissifs que déprimants pour l'apprenti pirate. Le poste de mousse était vraiment ingrat, il passait tellement de temps à nettoyer le bateau de fond en comble qu'il avait à peine le temps de contempler la mer. C'était épuisant. Heureusement il n'y avait pas une mauvaise atmosphère sur le bateau, personne ne lui cherchait des noises. Et puis il y avait les abordages... Une grande découverte pour Nathaniel. Il se découvrit un certain penchant pour la violence et la cruauté. Il était tellement bon de pouvoir de temps en temps se sentir le plus puissant. Les abordages répétés finirent par aider Nathaniel à réaliser quelque chose : il ne voulait pas seulement être mousse et voir la mer. Il voulait être plus que ça, il voulait avoir son propre bateau, avoir plus d'importance dans les décisions prises et surtout contempler la mer quand il le souhaitait. Il se mit à réfléchir à l'éventualité d'acheter un jour son propre bateau. Mais sur le court terme c'était impossible, et sur le long terme ça ne se réfléchissait pas, il pouvait mourir d'un jour à l'autre il n'allait pas faire ce genre de projet !
Il décida donc de s'occuper de cela la prochaine fois qu'il se rendrait à Barcelone. En dupant l'équipage, profitant d'un moment de distraction, s'il y avait peu d'hommes il pouvait les tuer facilement et s'emparer du bateau... Il lui faudrait convaincre quelque uns des pirates avec lui en ce moment de se joindre à l'aventure. Cela ne devrait pas être difficile.

Le destin voulu certainement que Nathaniel retrouve son meilleur ami à ce moment de sa vie.
En effet, une fois revenu à Barcelone, après avoir repéré et s'être renseigné sur le bateau qu'il souhaitait, il revint évaluer le terrain avec un de ses camarades de bord et alors qu'il contemplait le bateau, il reconnut une silhouette familière. Son ami d'enfance semblait-il. Le voyant absorbé, le camarade de Nathaniel prit la parole :

« Quel bateau magnifique...
- Son propriétaire a bien de la chance.
» répondit le blondinet.

Ces quelques paroles suffirent pour qu'Alessandro reconnaisse son ami. Les deux hommes se retrouvèrent presque inchangés, chacun raconta pleinement sa vie à l'autre autour d'un verre. Puis le plan pour s'emparer du galion se précisa. Nathaniel devait se charger d'éloigner l'équipage du bateau et de rameuter quelques pirates pour l'assaut.

Lorsque le fameux jour survint, Nathaniel s'était assuré que tous les commerçants faisant partie de l'équipage du galion étaient en train de boire, il avait également réussit à rassembler une vingtaine d'homme et surtout un vieux loup de mer, camarade de ses trois ans de galère... L'assaut se déroula presque sans accroc, seuls quelques morts, obligatoires.

Tout d'abord, le capitaine fut ce vieux loup de mer qui les avait aidé, mais rapidement Alessandro et Nathaniel décidèrent de se débarrasser de lui. Après tout c'était leur bateau, leur équipage, ce vieux bonhomme avait bien vécu mais il était hors de question qu'il se mettait en travers de leur rêve. Alessandro s'occupa donc de lui, avec l'aide du jeune Alvel. La tête coupée du vieux finit de convaincre ceux qui doutaient que Nathaniel et Alessandro veuillent être à la tête du bateau. Une seule chose vint noircir le tableau... une pseudo histoire de malédiction à laquelle croyait Alessandro.
Nathaniel bien sur se moquait bien de son ami, mais le suivit tout de même lorsqu'il proposa de chercher un moyen de se débarrasser de cette malédiction. Tant qu'ils étaient ensembles, sur les océans ou les mers, peu importe leur objectif.


~ Hors Rpg ~

Toi : ton nom/surnom : Lou.
Depuis combien de temps fais-tu du RPG : Depuis maintenant 4 ans, 3 ans vraiment sérieusement.
Ton niveau : Oula, ben disons que j'ai fait d'énormes progrès depuis le début, je sais m'adapter, 20 lignes ça me fait pas peur ça va après ça dépend des jours...
Ta disponibilité pour le forum : 8/10, je suis en deuxième année de prépa donc globalement j'ai beaucoup de boulot, mais je passe aussi beaucoup de temps à RP donc pas de souci je peux passer tous les jours et tout ça.
Comment as-tu connu Myrajh ? : Par une amie qui a donné le lien et proposé de la rejoindre dans un équipage, ça me tentait bien.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://durarara-rpg.forumactif.com/
Nathaniel Alvel

Ye thought I was dead, hu ? ♥

Ye thought I was dead, hu ? ♥
avatar

Nombre de messages : 12
Age du personnage : 28
Date d'inscription : 24/09/2011


MessageSujet: Re: Nathaniel Alvel [ Validé ]   Dim 2 Oct - 1:57

Fiche enfin terminée ;D
Vraiment désolée pour le retard, j'ai du mal à trouver le temps d'écrire en semaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://durarara-rpg.forumactif.com/
Gwindel Nicholas

Dragon du vieux Continent

Dragon du vieux Continent
avatar

Nombre de messages : 893
Age : 31
Age du personnage : 327 ans et toutes ses dents ! Dont deux plus grandes.
Date d'inscription : 15/07/2011

ID Card
Liste des RPG en cours:
Relations du personnage:


MessageSujet: Re: Nathaniel Alvel [ Validé ]   Dim 2 Oct - 23:42

Fiche intéressante et complémentaire avec celle d'Alessandro, que demande le peuple ?

Bienvenue à bord à toi aussi !

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bleachweb.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Nathaniel Alvel [ Validé ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nathaniel Alvel [ Validé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myrajh  :: Généralités :: 
Recensement de Myrajh
 :: 
Pirates
-